PROFESSION DETECTIVE PRIVE

 

Il y a encore quelques années, nous pouvions consulter un détective privé, comme on consulte un médium. Puis le législateur a souhaité encadrer cette profession méconnue du public avec la loi n° 2003-239 du 12 juillet 2003. La profession a changé, elle se moralise. Nous devons désormais les appeler « agents de recherche privée ». Il est temps de faire le point pour ceux qui ont une affaire en cours ou à venir.

 

Eh ! Oui, ne vous faites pas d’illusion, vous ne tomberez pas dans les bras de Magnum au volant de sa Ferrari. Lorsque vous souhaitez consulter un détective, il y a des précautions à prendre.

 

En effet, nous nous adressons habituellement à un détective alors qu’un aléa turlupine notre quotidien, personnellement comme professionnellement. Nous soupçonnons notre âme sœur de voir quelqu’un d’autre ou nous souhaitons retrouver un être cher disparu : voici les cas les plus fréquents de consultation d’un détective.

Nous nous trouvons, à ce moment-là, dans une situation où nous avons besoin d’aide, sans espoir de s’en sortir seul. Et ceci, Monsieur le détective le sait et ne manquera pas d’en profiter.

 

Avant de définitivement mettre votre confiance en Sherlock, il va falloir vous-même jouer les Watson ! En effet, plusieurs éléments sont à vérifier :

 

-          Tout d’abord, demandez-vous si vous en avez réellement besoin. Vous avez la possibilité  d’effectuer vous-même la plupart des démarches faites par un détective

 

-          Appelez plusieurs détectives et consulter leurs tarifs, établissez vous-même la concurrence en n’hésitant pas à faire établir des devis. Méfiez-vous tant des tarifs trop bas que des forfaits.

 

-          Adressez vous à un détective comme vous vous adresseriez à un professionnel de santé. Vous devez avoir l’impression que l’on vous établit un diagnostic. Les solutions à votre « rétablissement » doivent vous être chiffrées de manière très personnalisée et adaptée.

 

-          Vérifiez qu’il a bien été délivré à votre détective, les agréments et autorisation par le Conseil National des Activités Privées de Sécurité : « Il convient donc, dans un premier temps, pour la personne qui souhaite recourir à une agence de recherches privées, de vérifier que l'établissement est bien agréé par l'État, gage de son honorabilité et de sa qualification professionnelle[]. » [J.O. du 25/02/2009]

 

  • A IMPERATIVEMENT APPLIQUER : Tous les documents en rapport avec cette profession, qu’ils soient informatifs, publicitaires ou contractuels doivent comporter le n° de l’autorisation prévue à l’article 25 de la loi précitée de 2003. Ce numéro vous permettra de vérifier que le professionnel est bien en règle. Ceci est strictement obligatoire. Tout détective qui ne respecte pas ceci, est forcément dans l’illégalité.

 

-          Une fois que vous vous êtes décidé et que vous acceptez un rendez-vous avec un détective privé, celui-ci doit vous recevoir au sein de ses propres locaux et ne doit pas vous proposer de vous rencontrer chez vous, dans un café, ou dans un quelconque autre endroit qui ne vous paraitrait pas professionnel.

 

  • Nous vous précisons que dans ces derniers cas, la démarche est considérée comme du démarchage à domicile. Pour tout ce qu’il vous aura proposé ou fait signer ou encore fait payer, à votre domicile,  vous disposerez d’un délai de rétractation de 7 jours.

 

 

Si vous avez le moindre doute quant au professionnel consulté, n’hésitez pas à contacter le CNAPS (Conseil National des Activités privées de Sécurité), à l’adresse suivante : 27, rue Oudinot à Paris (75007) ; ou par téléphone, au 01 53 69 29 30.

De même, vous pouvez consulter la délégation territoriale du CNAPS par téléphone au 02 99 33 31 00, ou par courriel : dt-ouest@interieur.gouv.fr.

 

Comme vous pouvez le constater, vous n’aurez pas nécessairement affaire à Hercule Poirot avec son sens du détail et son pragmatisme. Mais attention vous pouvez être confronté à des personnes souhaitant profiter de votre faiblesse. N’allez jamais consulter un détective privé dans la précipitation, prenez le temps de trouver votre Miss Marple ou votre Mister Holmes, en sachant qu’il faudra vous y prendre à l’avance car leur célébrité n’a d’égal que leur surcharge de travail.